Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Présentation

  • : ONG de Développement en Afrique
  • : ASRAD est une organisation de développement personnel et sociale dans pusieurs domaines (santé, éducation, emploi, etc.) Il est dans des dizaines des pays de l'Afrique subsaharienne.
  • Contact

Recherche

Liens

16 février 2008 6 16 /02 /février /2008 18:28

      Coordination Nationale

Drapeau Haiti

       Haïtienne d'ASRAD.

PRESENTATION GENERALE.

LA Coordination nationale est une représentation nationale (officielle) de l’ONG ASRAD en Haïti.

La Coordination nationale d’ASRAD-Haïti est composée de 6 membres permanant pour la gestion de la diction nationale de la structure conformément aux statuts de l’ONG et du Conseil Général.

Haiti-1.jpgLa Coordinateur national d’ASRAD-Haïti Monsieur ITIL Michelet à qui est venu l’initiative depuis 03 ans pour la mise en œuvre de cette coordination est un bénévole humaniste comme le reste des membres ainsi que les adhérents à la dite coordination.

Le siège fixé à la capitale par consensus des membres reste ouvert à  toute autre proposition si besoin devrait se faire entendre un jour.

L’ONG ASRAD et comme en Haïti est une association humaniste représentant le « Mouvement Humaniste Internationale » en Haïti comme dans les 136 pays où il réside dans le monde avec pour objectif principal : « le développement personnel et la transformation sociale positive ».

 

 

BOURSE DE FORMATION.

 

Le Coordination d’ ASRAD-HAÏTI à l’initiative et la coordination de son coordinateur Monsieur ITIL Michelet, la Coordination haïtienne organise en ce moi de Février 2012 présent, « une grande journée de formation au profit des jeunes, adultes, enfants et tous » qui aimeraient avoir une connaissance sur la préparation de: KETCHUP, MAYONNAISE, TABASCO.....cette journée de formation se tiendra aura lieu à : « Cocteau zone de carrefour ». NB. Les participants bénéficieront un certificat de participation.

 Initiative patronné par: IMEM et ASRAD HAITI.

Plus d’information : Tél. +59- 347 512 53.

ACTIVITES.

 

PROGRAMME D'ELIMINATION DE LA FILARIOSE LYMPHATIQUE

Historique

La Filariose Lymphatique : une parasitose tropicale affectant le système lymphatique, connue depuis des milliers d'années (le dernier livre de Malcom Dean parle de 4000 ans ), et considérée comme seconde cause mondiale d'incapacité permanente ou à long terme. Ses complications sont souvent invalidantes et elle représente un fardeau socio-économique qui pèse lourd dans les pays où elle est endémique. On parle d'environ 120.000.000 de personnes affectées à travers le monde.

Dans la région des Amériques, la Filariose lymphatique est endémique dans 7 pays : Brésil, Guyane, Trinidad, Suriname, Costa Rica, République Dominicaine et Haïti. Depuis deux ans, ces pays se réunissent annuellement pour s'entraider dans l'implémentation de programmes, partager les progrès réalisés et recevoir l'orientation des consultants régionaux et internationaux. En Haïti, le parasite responsable est le Wuchereria Bancroft et le vecteur est le Culex Quinquefasciatus

 

Analyse de la situation en Haïti

Coord-Haiti2012-1En Haïti, depuis l'année 2000, la volonté politique d'éliminer cette maladie a été exprimée ; et comme première démarche, le Ministère de la Santé Publique et de la Population, en collaboration avec des partenaires nationaux et internationaux a complété les enquêtes d'antigénémie dans les 133 communes du pays. L'objectif de ces enquêtes était de mettre en évidence la transmission de la Filariose et de pouvoir, comme recommandé par l'OMS entamer le traitement de masse dans les zones où elle a été observée. Donc, sur 133 communes étudiées (à l'époque il existait 133 communes ), 117 ont été trouvées positives : 84 avec un taux de positivité allant de 0.1 à 4.9 %, 13 avec un taux de positivité allant de 5.0 à 9.9 %, et 20 avec un taux de positivité allant de 10 à 45 %. Ces résultats ont permis de comprendre que la Filariose lymphatique est un réel problème de santé publique en Haïti. Ils ont permis de voir la distribution de la transmission de la maladie, d'identifier les zones où le problème est important et également de comprendre que des enquêtes additionnelles sont nécessaires

 

Objectifs

Dans le programme national de lutte contre la Filariose lymphatique, le but est d'éliminer la Filariose lymphatique en Haïti d'ici l'année 2020. Les objectifs généraux sont les suivants :

1-Réduire le taux d'antigénémie à des niveaux ne constituant plus de risque pour la population.

2- Soulager la souffrance des personnes atteintes de manifestations cliniques en prenant en charge la morbidité.

3- Encourager les changements de comportement positifs de la population en améliorant la compréhension des rapports entre les mauvaises pratiques d'hygiène, la pauvreté et la maladie.

Ces objectifs généraux correspondent aux 3 grands axes du programme : traitement de masse, prise en charge de la morbidité et mobilisation sociale. Et pour atteindre les objectifs fixés pour chaque axe, des activités ont été prévues :

  • pour l'axe de traitement de masse : une distribution massive de médicaments dans les communes à risque.
  • Pour l'axe de prise en charge de la morbidité : l'ouverture de centres de prise en charge de la morbidité filarienne
  • Pour l'axe de mobilisation sociale : de vastes campagnes d'information, éducation, communication pour informer et sensibiliser la population en général sur la problématique de la Filariose lymphatique.

Durant les 5 à 7 premières années, les habitants de toutes les communes affichant un taux de positivité de l'antigénémie permettant la transmission de l'infestation devront être informés et sensibilisés sur le problème, ils devront si éligibles recevoir le traitement antihitlérien et ceux qui souffrent des manifestations cliniques de la Filariose lymphatique devront recevoir l'attention appropriée dans les centres de prise en charge de la morbidité mis en place à cet effet dans les départements nécessiteux.

Parallèlement, des activités de surveillance devront être menées afin de vérifier si la transmission a été interrompue. Si oui, il faudra faire l'application pour la certification de l'élimination ; si non, il faudra poursuivre le traitement de masse.

 

Structure de Coordination

 

Pour conduire les activités du programme de lutte contre la Filariose et atteindre les objectifs fixés, il a fallu durant la première année :

Mettre en place les structures nécessaires :

  • 1 bureau sis à Debussy # 32, Port-au-Prince, Haïti
  • 7 personnes pour les sections technique et administrative de la Coordination
  • des équipements et matériels pour le fonctionnement du bureau.

Il faut également mentionner la création d'un comité technique national composé de 10 membres et où sont représentées différentes entités : ministère de la santé publique, ministère de l'éducation nationale, Ministère des affaires sociales, l'Association médicale Haïtienne, l'OPS-OMS, l'Hôpital Sainte Croix, les ONG locales. Ce comité a pour rôle d'aider dans les prises de décision relatives au programme et se réunit sur une base trimestrielle.

 

Activités préventives de distribution massive de médicaments

Pour la première année, 9 communes ont été ciblées pour faire le traitement de masse à base de médicaments ( combinaison DEC/ Albendazol ). Ces communes ont été choisies en fonction du taux d'antigénémie enregistré lors des enquêtes nationales pour la cartographie de la transmission de la Filariose lymphatique ( Les ressources étant insuffisantes pour intervenir à la fois dans toutes les communes, la stratégie adoptée pour les activités de distribution massive de médicaments est de prioriser les communes les plus fortement touchées ( les commune rouges sur la carte ) et de couvrir graduellement au fil des ans toutes les communes affectées. La stratégie adoptée pour distribuer les médicaments est celle des postes de distribution / population scolarisée. Avant d'initier la distribution de médicaments, il a fallu pendant de longs mois préparer les communautés à l'aide d'une campagne IEC ; ceci a permis de sensibiliser les populations sur la problématique de la Filatriose lymphatique en Haïti.

  PARTENAIRES DANS LA LUTTE CONTRE LA FILARIOSE LYMPHATIQUE

 

Haiti-Coord-1Dans la lutte contre la Filariose lymphatique en Haïti, nous travaillons en partenariat avec différents secteurs locaux et certaines agences internationales :

L'OPS-OMS qui, en plus du support technique, a fourni gratuitement pour la première année 4, 413,000 comprimés de DEC (Diéthylcarbamazine ) et la GSK qui a fourni gratuitement 683000 comprimés d'Albendazol.

L'Université Notre Dame d'Indiana par qui transitent les fonds de la fondation Bill and Melinda Gates, alloués pour l'élimination de la Filariose lymphatique en Haïti

Les CDC d'Atlanta qui financent depuis 4 ans le programme pilote de distribution Massive de médicaments dans la commune de Léogane.

L’Hôpital Sainte Croix de Léogane, siège du programme pilote de distribution Massive de médicaments depuis 4 ans, siège également de la première clinique de

Prise en charge des manifestations cliniques et de nombreuses activités de Recherche sur la Filariose lymphatique.

L'IMA et l'Hôpital Sacré Cœur de Milot (où se trouve également une clinique de Prise en charge de la morbidité filarienne), qui ont pour la première année pris en Charge 4 communes du département du Nord en ce qui concerne la mobilisation Sociale et le traitement de masse.

Partager cet article

Repost0

commentaires